Taxi d’Abidjan – Les djihadistes

Le fameux soir où un camion a renversé son chargement au désormais fameux carrefour de Cap Nord,  je savais déjà qu’il me faudrait des plombes pour rallier la maison.
En conditions normales de température et de pression, les taxis détestent ma zone.
Mais là…
J’allais avec beaucoup de chance tomber sur un gaou ignorant tout du drame qui se déroulait plus loin.
Parenthèse.
Est ce une attitude malhonnête? Ceci est une réelle question.
Fin de la parenthèse.
J’ai eu mon gaou et je ne fus pas déçue.
Une vraie cacophonie.
Les chauffardeurs ivoiriens qui pratiquent déjà la magie noire à midi avaient enfin un VRAI prétexte.
Dès la Riviera golf, nous pénétrions au cœur des festivités.
Un gigantesque bourbier régi par la loi du plus fou.
Mon taxi n’était pas en reste, ce qui m’a bien aidée à arriver tôt.
Au niveau de Cap Nord, il avait l’intention de prendre le raccourci par Bonoumin sauf qu’il était impossible de tourner par le Carrefour de la Sainte Famille.
Sur ma gauche, un gbaka laissait là tous ses passagers désabusés.
C’est alors que le chauffeur a l’idée ingénieuse de passer par le parking de Cap Nord.
S’ensuit donc l’habituel contrôle. Boite à gants – coffre arrière.
Mon chauffeur. Mine serrée.
A peine ils ont refermé son coffre, qu’il leur balance: Vous là vous pouvez faire quoi si djihadiste vient même, « ken » même Etats Unis moyen pas la… Tchrrr

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s