Humeurs – Estime de soi

own

Estime de soi.

Estime de soi.
S’estimer.
Je m’estime.

Alors, « E.S.T.I.M.E.R. » a, sur le Larousse en ligne, pas moins de 5 définitions. Le mot recèle donc quelques subtilités et celle qui pour moi, correspond le plus à notre contexte est « Avoir une bonne opinion de quelqu’un, de son œuvre, de son action, en faire grand cas» .
S’estimer serait donc avoir une bonne opinion de soi. #CQFD
Avoir une bonne opinion de soi c’est quand même vachement simple. Comme le dit une sage de 30 ans  « Si tu n’es pas un sous-homme, dans ce monde actuel, pourquoi tu penses que tu n’as pas de valeur?« . Oui, la sage est un peu brute.
Tant qu’à réunir tout plein d’avis avant de me prononcer, je demande également à des ladies de mon entourage qu’elles me disent que ce qu’elles en pensent. En deux temps trois mouvements, un groupe whatsapp est créé et depuis mon canap’, je peux maintenant les emmerder harceler  interroger.

Screenshot_2017-04-02-09-12-57-01Screenshot_2017-04-02-09-13-10-01Screenshot_2017-04-02-09-13-10-02Screenshot_2017-04-02-09-12-52-01Screenshot_2017-04-02-09-12-52-02

Lutte contre soi (je pourrais être mon propre et premier ennemi ?), lutte contre les autres ( la vilaine et méchante société qui nous casse le moral et brise nos ambitions), se reconnaitre de la valeur, …
Il existe un devoir de solidarité dans ce chemin vers l’estime. Nous avons le rôle important d’être pour les autres un miroir de leur valeur (en reconnaissant de la valeur à un autre, je m’en reconnais à moi). L’estime de soi passe par l’estime des autres.
Puis assez-vite un autre sentiment fait place: la femme serait très mal lotie en matière de confiance en soi : une pression et des attentes plus grandes. Le mot iconoclaste est même lâché (j’avoue alors avoir ENFIN cherché son sens et je n’ai pas tout compris de ce que j’ai lu). Et ce n’est pas le peu de réactions suite à ma bouteille  à la mer pour demander aux hommes s’ils se sentaient vaguement concernés qui va faire changer les avis : peut être la faute à la champions league?

Mais on la veut cette estime de soi, sinon on ne s’y intéresserait pas.  Alors comment y parvenir?
Personnellement, je ne me reconnais à ma juste valeur que 11 mois sur 12 (je cumule en un mois le temps perdu à douter de moi et de mes capacités). Je ne sais plus comment je suis parvenue à ce résultat que j’estime être une bonne moyenne. Une chose est sûre, il y a des hauts, il y a des bas. C’est comme ça!
Pas de méthode éprouvée à ma connaissance donc je suis preneuse si quelqu’un en a et je suis d’avis avec certaines que l’âge joue pour beaucoup. A plus de 25 ans, on est plus droit dans ses bottes et plus assuré pour s’assumer. C’est l’aboutissement d’un process d’apprentissage de soi qui commence dès l’enfance (évitons de « casser » les enfants!!!)
Sinon, il reste toujours le très célèbre « Fake it until you make it ». 

Donc pas de solution miracle mais quelques pistes glanées ça et là :
1. Se connaitre.
Prendre le temps de faire sa connaissance et d’apprécier la personne qu’on est réellement. Parce qu’il est difficile d’apprécier ce que l’on ne connait pas. Tu vois l’enfant qui dit non à toute nouveauté que tu essaies de lui faire ingérer ? Tu lui dis quoi à cet enfant ? Tu vois ?
2. Conquérir « son monde » par étapes.
Faut pas se fixer de parler devant 200 personnes si on n’ose pas demander son chemin dans la rue. Même pour manger un éléphant, il faut bien commencer par un bout. Se fixer des objectifs raisonnables et pas trop décourageants du premier coup sinon après on ne fait rien.
3. Apprendre à dire NON.
Un non à l’autre mais un Oui à soi. Arrêtons de vouloir plaire à tout prix. Dire non à l’à peu près et à ce qu’on ne veut pas (pas comme ELLE), avant de dire oui, parce qu’on a pas envie, sans devoir se justifier. Crie le avec moi: NOOOOOOON.
4. Eviter de rétropédaler
*Flash niouzz* ça ne sert à rien de repenser encore et encore à ces moments où on n’a pas été à la hauteur. La leçon, tu la tires une fois et tu avances. Point. Te flagelles pas chaque matin pour un truc que tu as fais une fois.
5. Ne jamais louper une occasion de dire du bien de quelqu’un à quelqu’un.
Tu ne peux jamais savoir ce que les gens traversent, donc n’hésite jamais quand tu as une pensée positive à la leur partager. Le pouvoir de la parole. Tu peux libérer des gens de quelque chose dont tu n’as même pas idée.
Pour l’anecdote, il y a 10 ans, quelqu’un m’a dit que j’avais un beau sourire et que je n’avais pas à le cacher quand je riais (je me rendais pas forcément compte du réflexe que j’avais de mettre la main devant la bouche pour cacher ma brêche). C’était il y a 10 ans. Je m’en souviens toujours.

Quand la #RDVBAM a mis les thèmes en jeu pour le mois d’avril, j’ai espéré secrètement que celui-ci remporte le plus de suffrages.
La #RDVBAM c’est un groupe qui réunit des blogueurs afros et métissés et le challenge mensuel consiste en la production d’un article sur un sujet élu au suffrage universel direct.

Je vous invite à lire ce que les autres membres ont fait sur le sujet :
17690134_10212527856060564_2102550085_n

Le Carnet de Cerise : http://lecarnetdecerise.com/
Afrolyne : http://www.afrolyne.com/2017/04/rdvbam-l-estime-de-soi.html
Beauty By Vany : https://beautybyvany.wordpress.com
HSE – CI : http://hse-ci.com/
Chick-N-Fro : http://chicknfro.blogspot.fr/
Curly Cinnamon : https://curlycinnamon.com/
Trndy Shades : https://trndyshades.com/
Cendrine Small : http://cendrinesmall.blogspot.fr/
Showroom de Keishana : http://showroomdekeishana.com/
The World of Amazone : https://amazoneworld.me/
That’s so Mouss : https://thatsomouss.blog/
Tittybeauty : https://www.youtube.com/channel/UCWsr44cmrGKy8n-svUfekdw

Publicités

8 Replies to “Humeurs – Estime de soi”

  1. Comme d’habitude, j’ai savouré la douceur qui semble te caractériser, et qui en tout cas transpire dans ton nom de blog et aujourd’hui dans cet article. je partage totalement ton point de vue. Je pense que l’estime de soi grandi avec l’âge, l’expérience et les coups durs de la vie que l’on réussi à relever ou sinon affronter (l’issue du voyage important beaucoup moins que le voyage en lui-même).

    De toutes les réponses whtsap, celle à laquelle je m’identifie le plus est la N°4.

    L’estime de soi, c’est de se réveiller le matin, et quelque soit l’état dans lequel on se sent, se regarder dans le miroir, se sourire et pour la croyante que j’apprends à devenir : remercier Dieu pour la personne qu’il m’aide à devenir chaque jour.

    A bientôt !

    J'aime

  2. Il est rare que l’on me qualifie de « douce » donc je savoure lentement ta phrase. Serait ce trop de l’enregistrer et la brandir à tout va?
    A très bientôt et j’aime beaucoup de ce que tu fais de ton côté.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s