Le jour où …

27718093_10215312638871898_1716414932_n

 

J’ai compris que j’étais un mouton. 

Et que peut être que toi aussi 😉

La boite à goûter ou comment le marketing nous fait perdre la tête.

Tous les parents connaissent la boite à goûter, bien qu’il n’y ait même pas besoin d’être parents, ayant nous même été des enfants. Donc cette petite boite, ZE boite, on la connait.

En début d’année scolaire, ma technique consiste à prendre les affaires de la princesse en exemplaire unique : un sac, une gourde, une boite à goûter. On changera en cours de route quand ça gâte.

Ma technique peut se discuter. J’en connais qui achètent tout en double voire plus, pour parer au plus tôt en cas d’incident ou pour le simple plaisir du changement : A les jours pairs et B les jours impairs. Je ne juge pas. Ne jugez pas. Chacun son truc.

Une boite de bonne qualité peut durer la moitié de la scolarité ou même toute l’année pour ceux que les couleurs un peu pâtis ne dérangent pas. #slowconsommation.

Voila que le drame survient : le mécanisme de la boite de Billyzekid est foutu. Il faut en changer et vite ! Dieu merci, cela s’est passé un vendredi, j’avais donc tout le week-end devant moi.

Bien sûr, j’ai complètement zappé le samedi et ce n’est que le dimanche que je me suis mise à la recherche du précieux. Mauvaise idée. Les rayons « affaires scolaires » semblent n’être ravitaillés qu’en début d’année. Après vous n’y trouvez que les survivants ou ceux dont on n’a pas voulu. Bref, j’étais dans la mArde.

Je suis restée devant le rayon à le fixer. On ne sait jamais, ça pouvait la faire apparaître ! Tu sais comme le frigo que tu ouvres et ré-ouvres. Tadaaaa ! Me voilà.

Après quelques secondes, j’ai réalisé qu’il n’y avait plus de boites à goûter mais qu’on trouvait encore des boites toutes bêtes. Des boites qui peuvent contenir un goûter mais qui ont l’IMMENSE, l’INSURMONTABLE défaut d’être cataloguées boites. C’est ballot !

J’ai souri. Une de ces boites aurait fait le travail. Je le sais. Le monde entier le sait. Les gens qui nous font acheter des boites à goûter le savent. Par contre, Billyzekid ? j’en doute. Dois-je signaler que la boite à goûter coûte plus cher que la boite lambda ?

J’ai fait mon mouton. Je lui apprendrai plus tard la différence entre le diktat de la société et le besoin.

Ben du coup, son goûter le lendemain, tu l’as mis dans un sachet noir ?

Non. On avait en stock une boite toute colorée avec des dessins, une boite comme il faut (Merci Tata Gaga). Mais comme je la voyais comme une boite à déjeuner, je n’y ai pas pensé toute de suite. Foutu biais va. 😉

Publicités

One Reply to “Le jour où …”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s